Sep 292011
 

Le président Sata a déclaré que la Zambie serait gouvernée selon les principes de la réconciliation, de la paix et de l’amour entre tous les Zambiens et que son gouvernement respecterait les dix commandements de la Bible.

Il s’est exprimé ainsi le 25 septembre à l’église catholique de Saint-Ignace à Lusaka où il assistait à la messe du matin.

Le Président a incité les fidèles à se souvenir de la parole du Christ recommandant qu’on fasse pour les autres comme on veut qu’ils fassent pour nous.

«  Nous ne pouvons pas parler de réconciliation, de paix ou d’unité si nous ne nous aimons pas les uns les autres ; voilà pourquoi Notre Seigneur a voulu qu’on fasse pour les autres ce qu’on veut qu’ils fassent pour nous », a dit le président.

En remerciant l’Eglise catholique de son soutien, M. Sata a dit qu’il souhaitait que le gouvernement adopte la discipline catholique et la doctrine qui veut qu’on se mettre au service du peuple.

«  Depuis dix ans et un mois vous portez la croix qui m’a permis de monter jusqu’à la présidence. Vous avez eu droit aux quolibets. Quand on a voulu salir le nom de l’Eglise catholique, vous m’avez soutenu ».

Il a dit que les dix commandements seraient un outil vital, à la base de la gouvernance.

«  Les commandements nous enseignent la façon dont nous devons nous tenir et nous comporter au sein de la société. »

Un des commandements, a-t-il dit, stipule : « Tu ne voleras point », et il a prévenu que les voleurs seraient poursuivis.

Il a ajouté qu’il travaillerait dur pour s’assurer que tous les enfants mangent trois fois par jour, comme les siens.

« Je ne tolérerai pas une situation où mes enfants mangent trois fois par jour alors que d’autres ne le peuvent pas ».

Il a demandé à l’Eglise de participer à la direction de la nation, par le biais de suggestions adressées aux prêtres de paroisse, qui les feraient remonter au gouvernement.

«  Je vous fais don de ma personne et je veux que nous travaillions ensemble pour gouverner ce pays. Je ne peux pas vous rencontrer tous individuellement mais faites vos suggestions aux prêtres, qui nous les transmettront. »

Le curé de Saint-Ignace, le père Charles Chilinda, a appelé tous les Zambiens à lutter contre la corruption et à améliorer le développement du pays.

«  La lutte contre la corruption est l’affaire de tous ; n’essayons donc pas de nous positionner pour voir comment nous allons tirer bénéfice de M. Sata mais au contraire, prenons position pour l’aider à créer la richesse qui bénéficiera à tous les Zambiens et qui développera notre nation. »

Sous les applaudissements des fidèles il a salué en M. Sata le premier président catholique du pays.

Plus tard le président a été appelé devant l’assemblée des fidèles pour recevoir la bénédiction du prêtre.

Le père Chilinda a prié Dieu pour qu’il accorde au président la même sagesse qu’au roi Salomon, afin qu’il puisse gouverner avec justice et intégrité.

Les Zambiens, a ajouté le père, ont élu M. Sata président parce qu’il est travailleur et le peuple doit s’unir pour le soutenir.

«  Je vous demande de vous occuper de tous les citoyens parce que vous êtes maintenant le père de cette nation », a-t-il conclu.

M. Sata était accompagné de la première dame, le docteur Christine Kaseba, de l’ex-vice-ministre des Travaux & de l’Equipement, Lameck Mangani, du député de Kanyama Gerry Chanda, du député de Chinsali Christopher Mulenga et d’autres cadres du Front patriotique.

Dans un entretien ultérieur M. Mangani a dit que le Front patriotique se mettrait immédiatement au travail pour répondre aux besoins du peuple.

Zambia Daily Mail par ZANGOSE CHAMBWA et MARGARET SAMULELA

Source : http://www.daily-mail.co.zm/index.php/politics/932-sata-for-reconciliation

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.