Jan 262012
 

Le ministre des finances Pravin Gordhan

Les Sud africains ne doivent pas s’inquiéter outre mesure des mauvaises nouvelles en provenance du Forum économique mondial de Davos a déclaré le ministre des finances Pravin Gordhan, le jour de son ouverture.

Gordhan a saisi l’occasion de la crise de l’euro pour affirmer qu’un haut niveau de cohésion entre la société civile et la classe politique, entre le patronat et les représentants des travailleurs avait été la garantie d’avancées politique.

« Nous pouvons nous parler en Afrique du sud, nous pouvons le faire quelques soient les circonstances. Notre appartenance à l’Afrique est une force immense…».

Gordhan a qualifié la crise européenne de « politique et économique ».

Gillian Jones dans le Mail & Guardian du 25/01/2012

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.