Déc 192011
 

publié le 2 décembre 2011 dans le Mail and Guardian et signé de Zwenzelina Vavi, secrétaire général du syndicat est un des nombreux articles mettant en garde contre le vote du Parlement, le 22 novembre.

La loi sur l’information a provoqué une rare unanimité contre elle (Lenaka 2/12/2011) et on le voit dans cet article de profondes divisions chez les alliés de l’ANC et y compris dans  le parti au pouvoir. Zwenzelina Vavi en rappelant le principe de liberté de la presse énoncé depuis les années de constitution de l’ANC comme un parti de gouvernement, parle de rupture avec la charte de la liberté adoptée en 1955.

Vavi détaille les contours de cette loi, ses dangers, il justifie son rejet par la nécessité dans la société sud africaine d’une plus grande transparence dans la vie publique.

Source : Mail & Guardian online ZWELINZIMA VAVI JOHANNESBURG, SOUTH AFRICA – Dec 02 2011 00:00

Sur le même sujet, une dépêche de SAPA, l’agence de presse nationale, affirme et détaille le droit et la manière pour les Sud africains de faire appel à la cour constitutionnelle. Publiée le 22/11/2011, le jour du vote et à propos d’une manifestation devant le Parlement au Cap.

Cette courte dépêche cite une ancienne juge de la cour, Kate O’Regan « si le peuple a la conviction qu’une loi votée est contraire à l’esprit de la Constitution ils ont le droit constitutionnel de  récuser le vote des Parlementaires »

Source : Times LIVE

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.